Le vase donne une forme au vide
et la musique au silence.

G.Braque

BIOGRAPHIE

Pianistecompositrice née à La Réunion, Valérie Chane Tef commence le piano classique à l’âge de 7 ans. Diplômée du CNR de Bordeaux et en musicologie, elle se passionne pour le jazz (notamment grâce à Do Harson qui lui fait découvrir cet univers) et se met à composer

Très vite, elle est appelée sur des tournées internationales et collabore avec de nombreux artistes. Valérie réalise alors que sa vie d’artiste est sur scène. Son énergie et sa détermination la poussent à créer ses propres projets aux influences afro-jazz .

C’est dans le projet AKODA, qu’elle crée en 2011, qu’on entend ses premières créations. Valérie s’entoure de deux musiciens adeptes des grooves afro-antillais, réunionnais, et des couleurs du jazz en y proposant une musique chaloupée qu’elle qualifie de jazz créole. De ce trio atypique se dégage une belle complicité et maturité. Après plusieurs EP, un album né : Muzik Pou Lo Kèr (sortie prévue en automne 2018).

En 2014, Valérie rend aussi hommage au chanteur toulousain, Claude Nougaro en créant un spectacle musical et poétique composé de 4 musiciens et un narrateur : Nougaro en 4 couleurs.

La même année, elle collabore avec la chanteuse Ceïba. Elle compose et arrange les morceaux de l’album Chants du monde – musiques africaines et caribéennes, ainsi que l’album Tout va en 2017. 
Le succès rencontré du morceau « Evariste syed lon » – reprise du groupe Kan’nida – permet au projet d’accéder à plusieurs scènes internationales importantes comme Jazz à Cotonou (Bénin), Festival Terre de Blues à Marie-Galante (Guadeloupe) et Martinique Jazz Festival.

En 2017, Valérie est appelée par la chanteuse argentine Diana Baroni, reconnue dans les musiques afro-latines. Depuis, elles travaillent ensemble sur un répertoire de boleros d’Amérique du sud. Valérie apporte sa touche personnelle au projet en y amenant les couleurs jazz et classiques qui lui sont chères.

 Elle partage aussi la scène avec The Sophisticated Ladies, groupe créé par la chanteuse américaine, Rachel Magidson autour d’un répertoire de standards de jazz revisités. Un projet 100% féminin !

En 2017, transportée par de nouvelles rencontres musicales, Valérie se lance un nouveau défi avec la chanteuse Laurène Pierre-Magnani : créer un projet de musiques improvisées et électroniques, avec sept musiciens et un dessinateur.

Ainsi naît NOUR. Une première mouture sera présentée le 28 septembre 2018 au Rocher de Palmer à Cenon (33).

Cette année, elle décide de se pencher sur un nouveau projet beaucoup plus personnel : Valérie Chane Tef .

Son Style

Influencée par de nombreux artistes tels que Omar Sosa, Alain Jean-Marie, Tânia Maria, Monk, Danyèl Waro, ou encore Ronal Tulle, Valérie se démarque en composant des mélodies « optimistes » basées sur des rythmes riches et syncopées. Une de ses particularités : elle chante et joue ses mélodies simultanément au piano, puis sur certains morceaux, elle interprète des textes en créole. 

A travers ses compositions, elle inscrit toutes les influences dont elle est nourrie et toute la richesse culturelle dont elle a hérité. Son univers est donc le résultat d’une fusion entre les sonorités jazz, les rythmes réunionnais et les grooves caribéens.

DANS LA PRESSE

EN ÉCOUTE

lecteur fip